Sixième Prière
de Abbé Eric Reboul, Aumônier militaire

Sixième Prière
de Abbé Eric Reboul, Aumônier militaire

Prière pour la défense et les militaires de Abbé Eric Reboul, Aumônier militaire.

Ma prière

Nous prions maintenant pour les militaires et les forces de sécurité, sans oublier pompiers, services de santé. Notre prière revêt, et nous le sentons bien, une importance capitale.

Tous ces hommes et ces femmes nous défendent et prennent des risques énormes au péril de leur vie. Nous prions pour eux, avec la prière du soldat :
« Notre Dame de Lourdes, Mère de toutes les réconciliations, nous venons te prier pour la paix : donne-nous d’être forts contre la violence, donne-nous d’être solidaires dans la vérité, donne-nous de savoir nous informer, donne-nous le courage de rester calmes, donne-nous d’ignorer la haine et prépare-nous à pardonner. Notre Dame de Lourdes, Mère de toutes les réconciliations, garde nos cœurs et nos pensées dans le Christ Jésus, le Prince de la Paix. »

Amen

La paix n’est jamais acquise, mais elle est possible grâce à chacun et au rôle particulier de tous les militaires. Le Dieu de la paix, en qui nous croyons, peut faire advenir du pire le meilleur.

Action de grâce

Quelle est mon action de grâce comme aumônier militaire ? Au cœur de notre société française, je constate qu’il y a chez les militaires une manière d’être particulière.

Je trouve chez ces hommes et ces femmes que je rencontre, y compris les militaires du rang, une densité, une fraternité très particulières. Ces qualités sont dûes à la formation dans les écoles militaires. On y apprend à savoir être avant de savoir faire, être à l’heure, savoir se tenir en présence des autres, à porter la bonne tenue au bon endroit.

La devise du lycée militaire résume bien, il me semble, l’état d’esprit de ces hommes et de ces femmes engagés pour la défense de la France. Pour la Patrie ? Toujours présents ! C’est aussi le même sens de l’engagement et du devoir qui anime policiers, gendarmes, pompiers et services de santé.

Mon rêve pour la France

Alors quel est mon rêve pour la France ? Je citerais Martin Luther King, prix Nobel de la Paix en 1964 : « Je fais le rêve que les hommes, un jour, se lèveront et comprendront enfin qu’ils sont faits pour vivre ensemble, comme des frères ».

La France a besoin que ces militaires qui assurent sa défense soient encouragés et estimés. Un militaire n’est pas une machine à tuer, c’est un être humain – beaucoup de sacrifices consentis ! Nous prions pour eux, nous prions aussi pour leurs familles, quand on sait que le bien-être de la famille découle le moral du soldat. Depuis les attentats du 13 novembre 2015, à Paris, nos soldats, sans oublier toutes les forces de sécurité de notre pays, pompiers, services de santé, sont mobilisés.

Une violence inouïe nous a frappés, nous, c’est-à-dire la France, notre nation, notre patrie, derrière le même drapeau ! Le Dieu de la paix, en qui nous croyons, peut faire advenir du pire le meilleur. La tragédie de la deuxième Guerre Mondiale que l’on souhaitait la dernière nous rappelle finalement que le mal a été vaincu par des hommes épris de justice et de paix ayant inversé un processus de mort pour que « plus jamais ça », pour que la paix revienne. Et elle est revenue.

La paix n’est jamais acquise, mais elle est possible grâce à chacun et au rôle particulier de tous les militaires.

Share This