Deuxième Prière
Monsieur Xavier Accart

Deuxième Prière
Monsieur Xavier Accart

Prière pour vivifier notre héritage spirituelle de Xavier Accart, rédacteur en chef du mensuel Prier.

Ma prière

Ma prière ? Eh bien, je voudrais reprendre les mots d’un jeune Vietnamien, Marcel Van, qui était contre l’occupation de son pays par la France, et qui, néanmoins, s’est laissé inspirer cette prière :

« Seigneur Jésus, aie compassion de la France, daigne l’étreindre dans ton amour et lui en montrer toute la tendresse. Fais que, remplie d’amour pour toi, elle contribue à te faire aimer de toutes les nations de la terre. Ô amour de Jésus, nous prenons ici l’engagement de te rester fidèles et de travailler d’un cœur ardent à répandre ton règne dans tout l’univers ».

Amen.

Mon rêve, aujourd’hui, c’est que tous les habitants de notre pays puissent découvrir la beauté de ce qui a façonné son âme.

Action de grâce

Pour ma part, je voudrais dire merci pour la France que nous avons reçue en héritage. Merci pour cette terre imbibée par la prière de générations dont témoignent les cathédrales, les églises de nos villages, les chapelles qui parsèment notre territoire, les calvaires à la croisée des chemins, les vierges nichées dans nos ruelles, tant de noms de communes qui rappellent celui de grands saints.

Je voudrais dire merci pour cette culture, cette histoire si riche, ce patrimoine artistique, littéraire, intellectuel qui témoigne, qui rappelle notre foi, qui en est marqué en tout cas. Je voudrais dire merci pour cette civilisation dont le calendrier est rythmé par la célébration des mystères – le calendrier civil, je veux dire – Noël, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption, la Toussaint…

Je voudrais dire merci pour ces valeurs que nous avons en partage, d’égale dignité, de liberté, de fraternité, qui ont germé grâce à la semence de l’Evangile.

Mon rêve pour la France

Mon rêve aujourd’hui, c’est que tous les baptisés qui ne pratiquent pas, tous les chrétiens qui sont endormis se réveillent, se lèvent, prennent le temps de prier pour se laisser habiter par l’Esprit et fassent refleurir la foi.

Mon rêve aujourd’hui, c’est que tous les habitants de notre pays puissent découvrir la beauté de ce qui a façonné son âme, puissent comprendre qu’une fois le Christ accueilli, tout retrouvera sa juste place, que les fausses valeurs tomberont et que la juste hiérarchie des priorités se rétablira d’elle-même dans tous les ordres de l’existence.

Share This